logo
http://www.partition-saving.com
Copyright © 1999-2016 D. Guibouret

HOWTO

Table des matières

  1- Préambule
  2- Quelques définitions
  3- Quelques commandes DOS
     a) Changer de lecteur
     b) Connaître le contenu d'un répertoire
     c) Changer de répertoire
     d) Exécuter un programme
  4- Préparation
     a) Création d'un disque de démarrage (version DOS)
     b) Création d'un CD de démarrage (version Windows)
     c) Suppression des fichiers temporaires
     d) Défragmentation
     e) Transfert de Windows NT/2000/XP/...
     f) Partition de sauvegarde
     g) Nommage des partitions
     h) Création de fichiers sur une partition NTFS
     i) Que sauver?
     j) Redémarrer l'ordinateur
  5- La sauvegarde
     a) Démarrage
     b) Lancement du programme
     c) Choix de l'action
     d) Choix du support
     e) Choix de la partition
     f) Choix du contenu
     g) Répertoire des fichiers de swap
     h) Montage de la partition de sauvegarde
     i) Nommage automatique
     j) Nom du premier fichier de sauvegarde
     k) Taille maximum du fichier de sauvegarde
     l) Taux de compression
     m) Exécution de la sauvegarde
     n) Fichier de configuration
  6- La restauration
     a) Choix de l'action
     b) Montage de la partition de sauvegarde
     c) Nom du premier fichier de sauvegarde
     d) Choix de la partition destination
     e) Confirmation
     f) Exécution de la restauration
     g) Fin de la restauration
  7- Après la restauration
     a) Partition source sauvée sur elle-même
     b) Windows 2000, XP, ...
     c) Multiboot Windows
     d) Linux
     e) Partition ne démarrant plus
  8- Un autre moyen de trouver les partitions


1- Préambule

Ceci n'est pas le manuel de Partition-Saving. C'est une rapide description d'une utilisation standard du programme. Pour avoir plus de détails veuillez vous référer au manuel et à la FAQ.


2- Quelques définitions

Un lecteur est une partition d'un disque dur, un lecteur de disquette ou un autre périphérique permettant de stocker des données. Sous DOS il est identifié par une lettre entre 'A' et 'Z' suivi de ':' ('[', '\', ']', '^' et '`' sont acceptés comme lettre de lecteur mais elles sont rarement utilisées).

Un répertoire (ou dossier) est un élément d'un lecteur permettant de regrouper des fichiers (ou d'autres répertoires) ensemble. L'organisation des répertoires sur un lecteur est appelée une "arborescence". Un répertoire dans un autre répertoire est appelé un "sous-répertoire". Un répertoire qui contient un sous-répertoire est appelé le "répertoire parent" du sous-répertoire. Le répertoire de plus haut sur un lecteur (celui qui correspond à la base de l'arborescence) est appelé le répertoire "racine".

La partition contenant les données que vous voulez sauver est la "partition source". La partition où vous créez les fichiers de sauvegarde est la "partition de sauvegarde". La partition où vous voulez restaurer les données est la "partition destination".


3- Quelques commandes DOS

Le DOS est un système d'exploitation (OS (Operating System)) fonctionnant par ligne de commande. Voici présentées ici quelques commandes qui peuvent vous être utiles. Toutes ces commandes doivent être validées par la touche Entrée pour qu'elles soient exécutées.

3.a Changer de lecteur
Pour changer de lecteur, il faut entrer "<lettre du lecteur>:".

Exemple:
Pour aller sur le lecteur de disquette, il faut faire "A:".

3.b Connaître le contenu d'un répertoire
Pour connaître le contenu d'un répertoire, il faut entrer "dir". Si vous faites "dir <nom d'un répertoire>", vous aurez le contenu du répertoire <nom d'un répertoire>. Si vous ne donnez pas de nom de répertoire, vous aurez le contenu du répertoire courant. Si jamais il y a plus de fichiers dans le répertoire que ce qui peut être affiché à l'écran, vous pouvez faire "dir <nom d'un répertoire> /p" pour que la commande s'arrête entre chaque écran.

Exemple:
"dir savepart".

3.c Changer de répertoire
Pour changer de répertoire, il faut entrer "cd <nom du répertoire>". Si vous ne donnez pas de <nom du répertoire>, le nom du répertoire courant sera affiché. Si <nom du répertoire> est égal à ".", il ne se passe rien. S'il est égal à "..", vous remontez au répertoire parent. S'il est égal à "\" vous remontez au répertoire racine. Vous pouvez traverser plusieurs répertoire en séparant les noms par "\".

Exemple:
Vous avez l'arborescence suivante:
C:
|- savepart
|  |- doc
|     |- en
|     |- fr_ansi
|     |- fr_ascii

et votre répertoire courant est C:. Si vous faites "cd savepart" vous vous retrouvez dans le répertoire savepart (entrez "cd" pour le vérifier). Si vous faites ensuite "cd doc", vous serez dans \savepart\doc. Une manière plus rapide d'atteindre ce répertoire depuis C: aurait été de faire "cd savepart\doc". Une fois dans \savepart\doc, "cd .." vous raménera dans \savepart. "cd \" vous raménera à la racine (C:).

3.d Exécuter un programme
Pour exécuter un programme, il faut entrer le nom du programme. Le DOS commence par chercher un fichier "<nom du programme>.bat", "<nom du programme>.com" ou "<nom du programme>.exe" dans le répertoire courant, puis dans tous les répertoires donnés par la variable "PATH" (dont le contenu peut être affiché en entrant "path"). Vous pouvez également donner le nom du répertoire avec le nom du programme pour que le DOS aille le chercher directement dans ce répertoire.

Exemple:
Si dans l'exemple précédent vous avez le fichier savepart.exe dans le répertoire \savepart et que vous êtes dans C:\, vous pouvez entrer "savepart\savepart" pour lancer le programme, ou faire "cd savepart" suivi de "savepart".


4- Préparation

Voici les éléments à réaliser avant de faire une sauvegarde/restauration:

4.a Création d'un disque de démarrage (version DOS)
Afin de pouvoir faire la sauvegarde il vous faut une disquette ou un CDROM de boot ou une version de DOS >= 3.3 ou de Windows 3.x, 9x, Me sur le disque dur. Pour savoir en créer une, veuillez-vous référer à la FAQ Q10 ou chercher "disquette de démarrage" dans l'aide Windows. Il faut veiller à ce qu'il y ait les programmes fdisk.exe, sys.com et format.com, ils peuvent être utiles.
Copiez-y le fichier savepart.exe (ou sur une autre disquette s'il n'y a plus assez de place). Ceci n'est pas nécessaire s'il est déjà sur une partition FAT, mais vous devez le faire s'il est sur une partition NTFS car le DOS n'est pas capable de l'accéder.
4.b Création d'un disque de démarrage (version Windows)
Il n'est pas possible de sauver la partition système depuis Windows, car le programme ne peut pas empêcher les autres programmes d'y accéder le temps de la sauvegarde (et ne pas le faire générerait une sauvegarde incorrecte).
Par conséquent vous devez avoir soit une deuxième installation de Windows, soit créer un CD WinPE ou BartPE (le manuel en français). Vous pouvez également utiliser la console de réparation de Windows Vista/Seven (pas celle de Windows XP car elle est trop limitée).
Vous pouvez également lire le chapitre 27 du manuel pour avoir plus de détails sur cette version.
4.c Suppression des fichiers temporaires
Afin d'éviter de sauver des choses inutiles, il vaut mieux effacer les fichiers temporaires et inutiles. Le fichier de swap peut également être déplacé sur une autre partition pour éviter de le sauver (à partir de la version V3.00, il y a également une option pour éviter de le sauver).
4.d Défragmentation
Il peut être préférable de défragmenter la partition avant de la sauver afin de regrouper les données au début de celle-ci si vous envisagez de faire la restauration sur une partition plus petite. Dans les autres cas ce n'est pas utile.
4.e Transfert de Windows NT/2000/XP/...
Si vous envisagez de dupliquer un système de fichier pour un Windows NT/2000/XP/Vista/Seven sur un autre ordinateur, il peut être nécessaire de préparer Windows à cela. Pour cela veuillez vous référer au site de Microsoft et chercher l'utilitaire sysprep. A noter qu'il est généralement préférable de faire une installation propre plutôt qu'une copie si les deux ordinateurs n'ont pas les mêmes composants.
4.f Partition de sauvegarde
Il vous faut une partition FAT, NTFS ou ext2 pour pouvoir créer le fichier de sauvegarde ou un périphérique sur lequel vous pouvez écrire depuis le DOS. La gravure sur un CD est rarement possible depuis le DOS. Dans ce cas il vous faudra créer le fichier de sauvegarde sur le disque dur, puis retourner sous votre OS habituel pour pouvoir graver ce fichier. Pour les périphériques USB, il semble qu'il y ait quelques drivers génériques qui permettent de les accéder depuis le DOS. Si vous avez plusieurs types de partition (comme NTFS et FAT) dans une partition logique, il faut veiller à mettre les partitions FAT avant les autres partitions (le DOS semble ne pas les détecter sinon).
4.g Nommage des partitions
Afin de pouvoir s'y retrouver plus facilement, il est préférable de donner un nom à chaque partition. Cela évitera les confusions si jamais la correspondance entre les partitions et les lettres les représentant se fait incorrectement. Pour cela:
  • Exécutez l'explorateur Windows.
  • Cliquez droit sur le lecteur que vous voulez sauver et sélectionnez le menu "Propriétés" (la dernière option).
    prise d'écran
  • Donnez-lui un nom dans le champ "Nom de volume" (WINDOWS dans cet exemple).
    prise d'écran
  • Cliquez sur Ok pour fermer la fenêtre de propriétés.

Réalisez la même chose (en choisissant un autre nom) pour la partition de sauvegarde.

4.h Création de fichiers sur une partition NTFS
Cette étape n'est pas nécessaire si vous pouvez créer les fichiers de sauvegarde sur une partition FAT ou ext2 ou si vous utilisez la version Windows sans chercher à sauver une partition NTFS sur elle-même.
Si vous ne pouvez créer les fichiers de sauvegarde que sur une partition NTFS, vous devez d'abord créer quelques fichiers depuis Windows (le programme a besoin d'entrées dans le répertoire, il n'est pas capable de les créer depuis le DOS):
  • Exécutez savepart.exe depuis Windows (ou vous pouvez utiliser spartwin.exe ou spartw64.exe).
  • Choisissez l'option "Créer des fichiers sur un lecteur NTFS".
    prise d'écran
  • Cliquez sur "Nommage automatique" ou si vous n'avez pas la souris, utilisez Ctrl+Tab pour atteindre la fenêtre "Options", puis espace pour activer la case à cocher.
  • Dans le champ "Fichier:" entrez le nom du premier fichier (avec le nom de fichier complet ou en allant auparavant dans le répertoire où créer les fichiers avec les listes "Lecteurs" et "Répertoires"), puis cliquez "Ok" (F:\IMAGE.PAR dans cet exemple).
    prise d'écran
  • Donnez le nombre de fichiers dont vous avez besoin selon cette formule:
    <taille occupée de la partition> / <taille des fichiers de sauvegarde> / 2 + 3
    <taille des fichiers de sauvegarde> dépend de ce que vous voulez faire des fichiers de sauvegarde une fois qu'ils ont été créés (630 Mo pour les graver sur des CD de 650 Mo, 680 Mo pour des CD de 700 Mo, 1550 Mo pour des DVD (de façon à pouvoir mettre 3 fichiers par DVD), 2047 Mo pour les laisser sur disque). "/ 2" est pour le cas où vous utiliseriez la compression. "+ 3" est une marge car le facteur "/ 2" n'est pas exact (cela dépend du contenu de la partition).

    Exemple:
    Si vous avez une partition ayant 2 Go occupés que vous voulez sauver sur des CD de 700 Mo, vous devez entrer 5 (2048 / 700 / 2 = 1.5, arrondi à 2 auxquels s'ajoutent les 3 de marge).

    prise d'écran
4.i Que sauver?
L'élément vraiment intéressant de sauver est la partition système (celle où il y a l'OS). Si jamais le système est installé sur une partition et les programmes sur une autre, comme il peut y avoir un lien entre les deux (exemple: la base de registre et les DLL sous Windows), il faut sauver les 2 en exécutant le programme 2 fois.
D'une façon générale, il vaut mieux créer au minimum 2 partitions: une avec l'OS et les programmes, la seconde avec vos données. De cette façon, les données ne seront pas effacées en cas de problème avec l'OS. Si ce n'est pas le cas, avant de faire une restauration il faudra que vous sauviez quelque part vos données afin qu'elles ne soient pas détruites par une version plus ancienne.
La sauvegarde de la table des partitions ou du secteur MBR peut être intéressante si un jour un virus infecte votre ordinateur (certains d'entre eux détruisent ces données).
Avec Windows Vista et Seven, Windows peut créer une petite partition avant sa partition principale. Cette partition contient les informations de démarrage et peut être donc intéressante de la sauvegarder.
4.j Redémarrer l'ordinateur
Lorsque vous quittez votre OS pour démarrer l'ordinateur pour exécuter Partition-Saving, ne mettez pas cet OS en veille prolongée (faite attention, c'est par exemple le mode par défaut pour Windows Vista, dans le menu démarrer choisissez le redémarrage via le bouton en forme de flèche listant l'ensemble des modes d'extinction). Cela peut vous amenez des erreurs dans la mesure où l'OS peut ne pas autoriser ou peut être corrompu dans le cas d'une modification de son système de fichiers en étant dans cet état.
De même éteignez le ou redémarrez le proprement. Si vous appuyez sur le bouton Reset depuis Windows vous aurez certainement votre système de fichier corrompu (cela peut également arriver lors d'un redémarrage par Alt+Ctrl+Del).


5- La sauvegarde

Voici les différentes étapes pour réaliser une sauvegarde:

5.a Démarrage
Bootez en DOS (ou Windows selon la version) avec votre disquette ou CD de démarrage.
5.b Lancement du programme
Entrez "savepart.exe" au prompt (changez la disquette si celui-ci est sur une autre disquette, ou allez dans le répertoire ("cd") où il est si jamais il est sur disque).
5.c Choix de l'action
Il faut commencer par choisir l'option "Sauver un élément" dans la première fenêtre.
prise d'écran
5.d Choix du support
Ensuite il faut choisir le support.
prise d'écran
En règle générale la partition système est sur le disque 0. Le choix "Périphérique DOS" ne doit de préférence être utilisé que si l'élément à sauver ne se trouve pas sur un disque dur ou une disquette.
5.e Choix de la partition
Choisissez la partition à sauvegarder (utilisez celle avec le nom que vous avez donné au début, ne vous fiez pas aux lettres de lecteur dans le cas où vous auriez des partitions NTFS, le DOS ne les voit pas) (celle nommée WINDOWS dans cet exemple).
prise d'écran
Si vous ne voyez qu'une seule partition avec le type "Disque dynamique", cela signifie que le disque est géré dynamiquement, et donc vous ne pouvez pas le sauver avec la version DOS de Partition-Saving. Avec la version Windows, vous pouvez la sauver mais en utilisant les supports de type "Périphérique Windows" plutôt que les disques.
Si vous ne voyez aucune partition, cela peut être que la table des partitions est invalide. Vous pouvez utiliser l'outil partinfo pour le vérifier. Si le problème est du à une différence de taille du disque selon l'OS utilisé, vous pouvez utiliser l'option "-tds" ("savepart -tds") ou utiliser une version de Partition Saving qui s'exécute sur l'OS ayant servi à créer les partitions (cette seconde option étant préférable).
5.f Choix du contenu
Choisissez ce que vous voulez sauver. Pour avoir la plus petite taille, choisissez "les secteurs occupés sans les fichiers de swap". Si vous n'avez qu'une seule partition (donc avez les fichiers de sauvegarde sur la partition à sauver), vous devez choisir une des options "l'élément sur lui-même" ou "l'élément sur lui-même sans les fichiers de swap".
Si vous choisissez la première option (tous les secteurs) ou si cette fenêtre n'apparaît pas, cela signifie que vous ne pourrez faire la restauration que sur une partition de même taille située à la même place sur un disque ayant le même format. Choisir une des 4 dernières options vous permettra de faire la restauration sur une partition ayant un format différent.
prise d'écran
5.g Répertoire des fichiers de swap
Si vous avez choisi une des deux options "sans les fichiers de swap", vous devez donner le nom du répertoire où sont ces fichiers de swap. Le programme cherchera toujours dans le répertoire racine et dans le répertoire que vous donnez ici. En règle générale les fichiers de swap sont dans le répertoire racine ou dans le répertoire Windows, donc choisissez le répertoire Windows (WINDOWS dans cet exemple mais cela peut être différent selon la version de WINDOWS ou si vous avez changé son nom à l'installation).
prise d'écran
5.h Montage de la partition de sauvegarde
Si vous devez créer les fichiers de sauvegarde sur une partition NTFS (pour la version DOS) ou ext2 (pour les versions DOS et Windows), vous devez d'abord la monter (cela n'est pas nécessaire sinon). Pour cela:
  • Cliquez sur le bouton "Monter une partition".
  • Choisissez le disque qui contient la partition où créer les fichiers de sauvegarde.
    prise d'écran
  • Choisissez la partition où créer les fichiers de sauvegarde.
    prise d'écran
    Une fenêtre vous informe quel numéro est affecté à la partition (0: dans cet exemple).
    prise d'écran
Dans le cas du montage d'une partition NTFS, veuillez vous reporter également au chapitre 4.h.
5.i Nommage automatique
Sélectionnez "Nommage automatique" dans le cas où vous voudriez l'utiliser. Le programme va changer automatiquement l'extension du fichier si plusieurs fichiers sont nécessaires, en la terminant par 01 pour le second fichier, 02 pour le troisième, etc. Si vous n'avez pas de souris, appuyez sur "Alt+Tab" pour atteindre la fenêtre où est cette option et utilisez la barre d'espace pour activer le choix.
5.j Nom du premier fichier de sauvegarde
Entrez le nom de fichier que vous voulez utiliser comme premier fichier de sauvegarde (le nom complet du fichier ou en vous déplaçant dans le répertoire en utilisant les listes "Lecteurs" et "Répertoires") (0:\IMAGE.PAR dans cet exemple).
prise d'écran

Les fichiers créés avec ce programme n'ont pas besoin d'une extension spécifique (ne donnez pas une extension utilisée par un autre programme pour éviter la confusion). Un bon choix peut-être ".000" de façon qu'avec le nommage automatique le second fichier utilise ".001", le troisième ".002", etc.
A moins que vous n'ayez choisi une option permettant de sauver la partition sur elle-même, vous ne devez pas choisir le lecteur correspondant à la partition source.
Sous DOS:
  • Les noms de fichier ne doivent pas dépasser 8 caractères et peuvent être suivis d'une extension d'au plus 3 caractères (exemple: "fichier00.part" sera coupé en "fichier0.par").
  • Les noms de fichier peuvent contenir les caractères alphanumériques et les caractères '$', '%', ''', '-', '_', '@', '~', '`', '!', '(', ')', '{', '}', '^', '#' et '&'.
  • Le DOS ne reconnaît pas les partitions NTFS, il est donc normal que vous ne voyez pas les lecteurs C:, D:, ... ou que ce ne soient pas les mêmes que sous Windows s'ils sont en NTFS.
Note: Vous n'avez pas ces limitations si vous utilisez le montage de partition.

Si vous avez une erreur disant que le fichier ne peut être créé ou écrit:

  • vérifier que vous avez les droits pour le créer (disque non protégé, fichier ou répertoire non en lecture seule).
  • si vous essayez de l'écrire sur un périphérique USB, utilisez les options "-nvf -nvd" lors du lancement du programme.
  • si vous essayez de le créer sur une partition NTFS que vous avez montée, veuillez lire le chapitre 4.h.
5.k Taille maximum du fichier de sauvegarde
Entrez la taille maximum que vous voulez que le fichier fasse. Si plus de place est nécessaire, plusieurs fichiers sont créés (680 dans cet exemple pour graver ces fichiers sur des CD de 700 Mo).
prise d'écran
5.l Taux de compression
Sélectionnez le facteur de compression: utilisez une faible valeur si votre ordinateur n'est pas puissant (2 est une bonne valeur), quelque chose de plus grand sinon. Les valeurs au-dessus de 5 n'apportent pas grand chose sur la taille par rapport au temps supplémentaire nécessaire.
prise d'écran
5.m Exécution de la sauvegarde
A partir de ce moment la sauvegarde commence.
prise d'écran
Si ce fichier est rempli, un autre fichier vous sera demandé si vous n'avez pas choisi l'option de nommage automatique. La sauvegarde se termine quand la barre de progression supérieure atteint 100% et que le bouton "Ok" devient accessible.
5.n Fichier de configuration
Le programme vous demande si vous voulez créer un fichier d'option qui vous permettra de sauver/restaurer la partition automatiquement la prochaine fois.
prise d'écran
Si vous répondez oui à cette question, le nom du fichier vous sera demandé.

La sauvegarde est terminée. Vous pouvez maintenant retourner sous Windows si vous voulez graver les fichiers sur des CD.
Pour être certain du résultat, n'utilisez pas une vitesse de gravure trop importante, car vous pouvez avoir des problèmes dans le cas où les CD seraient mal gravés. Il est toujours bon de vérifier les fichiers gravés sont corrects. Redémarrez en DOS et vérifiez les avec l'option "Vérifier un fichier de sauvegarde".
Dans le cas où vous auriez créé le fichier d'option, vous devrez le modifier avec un éditeur pour changer le chemin des fichiers (lignes "file=") puisque déplacer les fichiers change leur chemin.


6- La restauration

Si lors de la sauvegarde vous avez créé le fichier de configuration et désirez faire la restauration sur la partition source, vous pouvez entrer la commande "savepart -r -f <nom du fichier de configuration>" et la restauration se fera automatiquement.
Attention: dans ce cas aucune confirmation ne vous sera demandée auparavant.

Si vous n'avez pas créé le fichier de configuration, ou préférez faire la restauration à la main, voici les différentes étapes:

6.a Choix de l'action
Il faut commencer par choisir l'option "Restaurer un élément" dans la première fenêtre.
prise d'écran
6.b Montage de la partition de sauvegarde
Si les fichiers de sauvegarde sont sur une partition NTFS ou ext2, vous devez d'abord la monter comme lors de la sauvegarde (voyez 5.h ci-dessus).
6.c Nom du premier fichier de sauvegarde
Vous devez donner le nom du premier fichier de sauvegarde: vous devez entrer son nom de fichier complet dans la ligne "Fichier" (ou double-cliquer sur son nom dans la liste "Fichiers" après vous être déplacé dans son répertoire avec les listes "Lecteurs" et "Répertoires"). Vous devez être certain que ce fichier n'est pas sur la partition destination.
Comme lors de la sauvegarde vous pouvez choisir l'option de nommage automatique pour que le nom des fichiers suivants soit automatiquement déduit.
prise d'écran
6.d Choix de la partition destination
En fonction du contenu de ce premier fichier et de vos partitions actuelles, le programme vous propose la liste des partitions sur lesquelles la restauration peut se faire. Celle qui est identique à celle source est marquée par un 'X' dans la colonne "Id.".
Notes:
  • Le fait de restaurer une partition efface évidemment tout son contenu actuel.
  • Si vous avez sauvé la table des partitions et que vous la restaurez, vous perdrez le contenu de toutes vos partitions pour le disque sur lequel vous faites la restauration.
  • Si la partition sur laquelle vous voulez faire la restauration n'apparaît pas, cela peut être car:
    • La taille de la partition destination est différente de celles affichées sur les lignes "Intervalle de taille possible" ou "Taille".
    • Le type de la partition destination est différent de celui affiché sur la ligne "Type d'élément".
    • Vous avez sauvé tous les secteurs et la partition destination n'a pas exactement la même définition que la partition source.
prise d'écran
6.e Confirmation
Vous devez confirmer votre choix.
prise d'écran
6.f Exécution de la restauration
La restauration commence. Si la sauvegarde a été faite en plusieurs fichiers et que vous n'avez pas choisi le nommage automatique, le programme vous demandera le nom du fichier suivant quand il arrive à la fin du fichier courant.
Ne vous fiez pas au temps de restauration estimé car il est calculé comme si tous les secteurs étaient occupée. Si vous avez utilisé la compression, la restauration sera plus rapide que la sauvegarde, sinon cela nécessitera approximativement le même temps.
prise d'écran
6.g Fin de la restauration
Une fois la restauration terminée, vous ne devez pas accéder à la partition destination avant d'avoir redémarré l'ordinateur. En effet, les informations que le DOS possède en mémoire ne reflètent plus l'état réel de la partition et par conséquent y accéder peut entraîner des incohérences.
Note: certaines personnes sont même obligées d'éteindre leur ordinateur pour être certain que les données mémorisées sont bien effacées, mais c'est un cas extrême.


7- Après la restauration

Une fois la restauration réalisée, il se peut qu'il faille réaliser certaines opération après le premier redémarrage. C'est généralement le cas lorsque la partition destination est différente de la partition source. Les opérations les plus communes sont:

7.a Partition source sauvée sur elle-même
Si jamais vous avez sauvé la partition sur elle-même (la partition source et la partition de sauvegarde étaient les mêmes), les fichiers de sauvegarde peuvent apparaître sur la partition destination. Dans ce cas vous pouvez les effacer car ils ne sont pas valides (je parle bien des fichiers pouvant apparaître sur la partition destination, et non pas des fichiers qui vous ont servi à faire cette restauration qui sont eux toujours valides).
Il est également préférable de réaliser une vérification de la partition destination si cela n'est pas fait automatiquement.
7.b Windows 2000, XP, ...
Si vous avez choisi une partition destination différente de la partition source (soit elle n'est pas sur le même disque, soit le début de la partition a été déplacé sur le disque) et que vous avez Windows 2000, XP, Vista ou Seven, il faut mettre à jour certaines définitions dans la base de registres (cf. le chapitre 11 du manuel). En résumé, si votre partition source était votre partition système, vous devez choisir de mettre à jour le registre, choisir la partition destination comme partition Windows, puis comme partition pour laquelle la lettre de lecteur doit être modifiée et vous devez lui donner la lettre de lecteur de la partition source. Si la partition destination était déjà présente lors de la sauvegarde et que la partition source est toujours présente, vous devez assigner la lettre de lecteur précédente de la partition destination à la partition source (toujours pour le Windows présent sur la partition destination).
7.c Multiboot Windows
Si vous avez plusieurs Windows installés, que vous utilisez le multiboot de Windows et que votre partition source était la partition de démarrage ou système, vous devez mettre à jour des fichiers sur la partition destination (si elle est différente de la source):
  • Le fichier BOOTSECT.DOS/BOOTSECT.BAK qui contient le secteur boot originel de la partition s'il existe (uniquement pour la partition de démarrage). Pour cela vous pouvez utiliser l'option dédiée de Partition Saving (cf. le chapitre 13 du manuel).
  • Le fichier BOOT.INI qui décrit les différentes options de démarrage pour XP. Pour cela vous pouvez explorer la partition et éditer le fichier si vous connaissez sa syntaxe, ou vous devez démarrer avec le CD de Windows, choisir le mode de réparation et exécuter la commande "bootcfg" depuis la console.
  • Le fichier Boot\BCD qui décrit les différentes options de démarrage pour Vista/Seven. Pour cela vous pouvez utiliser l'option dédiée de Partition-Saving (cf. le chapitre 12 du manuel) ou démarrer avec le DVD de Windows, choisir l'option de réparation et exécuter "bootrec /RebuildBcd" depuis la console si la réparation automatique n'est pas faite.
7.d Linux
Si la partition que vous restaurez est une partition utilisée avec Linux, et que la partition destination est différente de la partition source, vous devez mettre à jour le fichier "/etc/fstab" (fichier décrivant les points de montage). Si c'est une partition système vous devez également mettre à jour le gestionnaire de boot. Pour cela vous devez démarrer avec le CD de Linux, utiliser le mode réparation et mettre à jour les points de montage et le chargeur de boot (le mode réparation propose généralement ces options, mais cela dépend des distributions).
7.e Partition ne démarrant plus
Dans certains cas, si vous avez restauré la partition système, il se peut que celle-ci ne soit plus bootable (même après avoir réalisé les opérations ci-dessus). Il faut alors:
  • Commencer par vérifier avec fdisk que cette partition est bien activée (seulement pour la partition de boot).
  • Pour les partitions FAT restaurer le Master Boot Record (MBR) par "fdisk /mbr". En utilisant une disquette de démarrage, restorez le secteur boot et les fichiers systèmes par "sys c:".
  • Pour les partitions NTFS, il faut utiliser les commandes "fixboot", "fixmbr" et "bootcfg" (XP) ou "bootrec" (Vista) à l'aide de la console de réparation obtenue par le démarrage à l'aide du CD d'installation. Si vous avez une erreur du type "NTLDR manque" (ou "BOOTMGR manque"), il faut copier les fichiers "NTLDR" et "NTDETECT.COM" depuis le répertoire "i386" (ou le fichier "BOOTMGR" du répertoire racine) du CDROM vers le répertoire racine de la partition. Si ces fichiers ont une extension se terminant par "_" (NTDETECT.CO_) il faut utiliser la commande "expand" pour les décompresser.
  • Pour les partitions FAT et NTFS, vous pouvez utiliser l'option pour corriger la définition physique du disque sur le secteur de démarrage (cf. le chapitre 14 du manuel) (note: les opérations ci-dessus devraient déjà le faire).


8- Un autre moyen de trouver les partitions

A partir de la version 3.80, il existe un autre moyen pour le programme de trouver la partition à sauver/restaurer et où. Vous pouvez créer un fichier pour marquer la partition à sauver/restaurer et un autre fichier pour marquer la partition où mettre/trouver les fichiers de sauvegarde. Puis lorsque vous lancez le programme, vous pouvez lui dire de chercher ces fichiers grâce aux options "-fp" et "-ff".
Cela permet de remplacer les étapes 5.d, 5.e, 5.f, 5.g, 5.h, 5.i, 5.j, 5.k, 5.l lors de la sauvegarde et les étapes 6.b, 6.c, 6.d, 6.e lors de la restauration. Soyez attentif au fait que le programme va demander confirmation que les partitions trouvées sont celles cherchées, mais il ne demandera pas la confirmation pour écraser la destination.
Si vous créez les fichiers de marquage par l'option dédiée ("Créer les fichiers de marquage des lecteurs à utiliser"), cela peut remplacer l'étape de préparation 4.h.
Pour avoir plus de détails sur comment utiliser ceci, vous pouvez lire le chapitre 22 du manuel.

Retour à la page d'accueil

Toutes les marques et marques déposées sont les propriétés de leurs détenteurs respectifs.